La violence domestique est un délit qui relève de plusieurs domaines légaux : la Loi sur l'Aide aux victimes d'infraction, la Loi sur la Police, le droit pénal, le droit civil et, pour les migrantes, la Loi sur les Étrangers.

Nous vous conseillons :

  • de consulter un/une professionnel-le, vu la complexité du domaine juridique
  • de vous accorder un temps de répit, histoire de vous informer et d'être mieux à même de prendre les bonnes décisions
  • de garder les preuves des violences, comme les messages SMS, les lettres de menaces, les rapports médicaux sur des blessures, etc. Ces éléments pourraient être importants à l'avenir pour d'éventuelles démarches juridiques, même si vous n'êtes pas certaine aujourd'hui de vouloir porter plainte ni vous séparer.